« Si vous êtes indépendants vous sortirez de l’Union européenne »

La Catalogne a des relations extérieures fortes, aussi bien avec l’Europe qu’avec l’ensemble de la région méditerranéenne. Cela ne changera pas, quelle que soit la situation institutionnelle du pays. Les gens de l’extérieur qui veulent des choses de la Catalogne -que ce soient des produits industriels, boissons et nourriture, culture, …- continueront de les vouloir et vice versa.

Pour ce qui est de L’Union européenne (UE), reste à voir ce qui se passera. Certains voudront qu’une Catalogne indépendante en fasse partie. D’autres gens ont toujours été beaucoup plus critiques à l’égard de l’UE (rappelons que le 16 mars 2002 eut lieu à Barcelone une manifestation d’un demi-million de personnes contre « l’Europe du capital et de la guerre »).

L’imposition antidémocratique de la part de l’UE de l’austérité en Grèce et dans d’autres pays, et le fait que l’UE ait soutenu le gouvernement espagnol dans sa répression et attaques contre les droits démocratiques de la Catalogne, renforcent cette vision critique. Les gens sont conscients que l’Islande, la Norvège et la Suisse ne font pas non plus partie de l’UE et que ce n’est pas la fin du monde.

En tous cas, il faudra voir ce que voudra le peuple de la Catalogne et que voudront les états européens -non seulement l’État espagnol- lorsque nous passerons des hypothèses actuelles à la réalité de 7,5 millions de personnes en Europe qui voudront maintenir des relations économiques et sociales solides mais respectueuses avec le reste du continent.

FAQs  
 

Ce billet est également disponible en: English Español Català

Facebook